Un espace aérien plus sûr

Le 16 avril, la Commission européenne a mis à jour la liste des compagnies aériennes interdites dans l’UE, autrement dit la liste des transporteurs aériens qui font l’objet d’une interdiction ou de restrictions d’exploitation dans l’Union européenne car ils ne respectent pas les normes internationales de sécurité. La constitution de la liste des compagnies aériennes interdites dans l’UE vise à procurer aux citoyens européens le plus haut niveau possible de sécurité aérienne.

Mme Violeta Bulc, commissaire européenne chargée des transports, a déclaré à ce propos: «Notre priorité est de maintenir le plus haut niveau possible de sécurité dans le ciel européen. La liste des compagnies aériennes interdites dans l’UE reste l’un de nos outils les plus efficaces pour y parvenir».

La liste des compagnies aériennes interdites dans l’UE n’a pas uniquement pour objet de maintenir des niveaux de sécurité élevés dans l’UE, elle contribue également à aider les compagnies aériennes et les pays concernés à améliorer leurs niveaux de sécurité dans le but ultime de ne plus figurer sur la liste. Elle est, en outre, devenue un outil majeur de prévention, car elle incite les pays ayant des déficiences en matière de sécurité à y remédier avant d’être frappés d’une interdiction. 

Par suite de la mise à jour effectuée aujourd’hui, 120 compagnies aériennes au total font l’objet d’une interdiction d’exploitation dans l’Union européenne:

  • 114 compagnies aériennes certifiées dans 16 pays, en raison d’un manque de supervision de la sécurité par les autorités de l’aviation de ces pays;
  • six compagnies, en raison de préoccupations en matière de sécurité concernant les compagnies elles-mêmes: Avior Airlines (Venezuela), Iran Aseman Airlines (Iran), Iraqi Airways (Iraq), Blue Wing Airlines (Suriname), Med-View Airlines (Nigeria) et Air Zimbabwe (Zimbabwe).

Quatre autres compagnies font l’objet de restrictions d’exploitation et ne peuvent effectuer de vols à destination de l’UE que si elles utilisent des types d’aéronefs particuliers: Afrijet (Gabon), Air Koryo (République populaire démocratique de Corée), Air Service Comores (Comores) et Iran Air (Iran).

Pour plus d’infos, consultez l’intégralité du communiqué de presse.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.