Erasmus+: une vraie plus-value pour 5 millions d’étudiants européens

Selon les résultats de deux nouvelles études indépendantes publiées le 20 mai par la Commission européenne, Erasmus+ permet aux étudiants de mieux réussir leur vie personnelle et professionnelle et contribue à rendre les universités plus innovantes.

Un retour d’information sur Erasmus+ a été recueilli auprès de quelque 77 000 étudiants et membres du personnel de l’enseignement supérieur et plus de 500 organisations dans le cadre d’études à grande échelle destinées à mesurer et à analyser l’incidence de ce programme de l’UE sur ses principaux bénéficiaires. Les résultats de ces études montrent qu’il contribue à préparer les jeunes Européens à la nouvelle ère numérique et les aide à réussir leur future carrière professionnelle. Erasmus+ renforce également la capacité d’innovation des universités, leur engagement international et leur aptitude à répondre aux besoins du marché du travail.

Les principales conclusions de ces études sont les suivantes:

  • Erasmus+ aide les étudiants à trouver leur voie professionnelle et à obtenir plus rapidement un emploi

Plus de 70 % des anciens étudiants Erasmus+ déclarent mieux savoir, à leur retour de l’étranger, quelle carrière ils souhaitent faire. Leur expérience à l’étranger leur permet également de réorienter leurs études afin qu’elles correspondent mieux à leurs ambitions. L’étude d’impact réalisée dans l’enseignement supérieur révèle en outre que 80 % d’entre eux ont trouvé un emploi dans les trois mois après l’obtention de leur diplôme et que 72 % estiment que leur expérience à l’étranger les a aidés à obtenir leur premier poste. Neuf anciens étudiants Erasmus+ sur dix déclarent que les compétences et les expériences qu’ils ont acquises à l’étranger leur servent au quotidien dans leur travail. Erasmus+ contribue à remédier à l’inadéquation des compétences par rapport aux besoins des entreprises en permettant aux étudiants de développer les compétences non techniques et interdisciplinaires que ces dernières recherchent.

  • Erasmus+ renforce le sentiment d’appartenance à l’Europe

Plus de 90 % des étudiants Erasmus+ ont aussi amélioré leur capacité à travailler et à collaborer avec des personnes de cultures différentes et ont le sentiment d’avoir une identité européenne. C’est sur les étudiants qui se sentaient le moins convaincus au sujet de l’UE avant leur séjour d’échange et ceux dont le séjour s’est déroulé dans un pays à la culture la plus différente que l’incidence du programme a été la plus forte. Parmi tous les étudiants Erasmus+, ceux d’Europe de l’Est sont ceux qui se reconnaissent le plus dans l’Union européenne.

  • Erasmus+ favorise la transformation numérique et l’inclusion sociale

Pour la majorité des universités participantes, les projets de coopération d’Erasmus+ sont un moyen de mieux se préparer à la transformation numérique. L’emploi de technologies nouvelles et de méthodes innovantes d’enseignement et d’apprentissage leur permet de renforcer la coopération internationale entre elles ainsi que leur capacité d’innovation. Les membres du personnel de l’enseignement supérieur qui ont eu recours à Erasmus+ sont plus enclins à faire intervenir des salariés du monde de l’entreprise dans leurs cours que leurs homologues non mobiles (environ 60 % contre 40 %). Plus de 80 % des universitaires estiment que leur expérience à l’étranger a conduit à l’élaboration de programmes d’enseignement plus novateurs. En outre, deux tiers des universités participantes ont déclaré que les projets à l’échelle de l’UE contribuaient aussi à améliorer l’inclusion sociale et la non-discrimination dans l’enseignement supérieur.

Les résultats des études montrent en outre que les anciens étudiants Erasmus+ sont davantage satisfaits de leur emploi que ceux qui n’ont pas fait de séjour à l’étranger. Ils tendent également à avoir une carrière plus internationale et sont presque deux fois plus susceptibles de travailler à l’étranger. Erasmus+ soutient également l’entrepreneuriat. Un quart des projets de coopération ont contribué à l’éducation à l’esprit d’entreprise et au renforcement de l’entrepreneuriat. Un tiers des projets ont aidé à la création d’entreprises par essaimage et à la naissance de start-up.

Pour plus d’information, consultez l’intégralité du communiqué de presse.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.