Lancement de rescUE en prévision de la prochaine saison de feux de forêt

En prévision des risques de feux de forêt cet été, la Commission vient de lancer, dans le cadre du nouveau mécanisme rescEU, la première flotte de bombardiers d’eau destinés à la lutte contre les incendies, afin de pouvoir faire face aux catastrophes naturelles.

Capacités de lutte contre l’incendie

  • Cinq États membres de l’UE, qui ont été touchés par de fréquents incendies de forêt ces dernières années, ont déjà mis leurs avions et hélicoptères à la disposition de la flotte transitoire rescEU de 2019.
  • Les appareils initiaux sont les suivants: 2 avions de la Croatie, 1 avion de la France, 2 avions de l’Italie, 2 avions de l’Espagne et 6 hélicoptères de la Suède.

Mesures de préparation et de contrôle en vue de la prochaine saison de feux de forêt

Outre la création de la flotte rescEU, la Commission européenne renforce actuellement ses capacités de contrôle et de coordination en prévision de la saison de feux de forêt, notamment:

  • Le Centre de coordination de la réaction d’urgence (ERCC) de l’UE  qui fonctionne sept jours sur sept et 24 heures sur 24, sera renforcé par une équipe d’appui spécialisée dans les feux de forêt, avec la participation d’experts des États membres.
  • Partage d’informations sur les risques d’incendie qui pèsent sur toute l’Europe.
  • Le système satellite de l’UE, Copernicus, sera utilisé pour cartographier les urgences liées aux feux de forêt
  • Divers exercices en matière de lutte contre les feux de forêts sur le terrain

L’objectif à long terme est d’accroître encore les capacités et les ressources et de renforcer ainsi la réserve rescEU.

Ces dernières années, l’Europe a connu de graves catastrophes naturelles et d’origine humaine; des incendies de forêt, inondations, tempêtes et tremblements de terre ont coûté la vie à plus de 100 personnes en 2018. Afin de mieux protéger les citoyens qui en ont besoin, rescEU renforce dès à présent la capacité collective de l’Union à prévenir les catastrophes, à s’y préparer et à y réagir.

Pourquoi rescEU a-t-il été créé?

Jusqu’ici, le mécanisme de protection civile de l’Union était fondé sur un système par lequel l’UE coordonnait les contributions volontaires des États participants à destination d’un pays ayant demandé de l’aide. Les offres d’assistance sont coordonnées par le Centre européen de coordination de la réaction d’urgence basé à Bruxelles. Ces dernières années, des conditions météorologiques extrêmes et l’émergence de nouvelles menaces ont mis à rude épreuve la capacité des États membres à s’entraider, notamment lorsque plusieurs d’entre eux devaient faire face simultanément au même type de catastrophe. Pour les situations où les moyens sont limités ou indisponibles, l’UE ne disposait pas d’une capacité de réserve pour aider les États membres dépassés par l’ampleur des besoins à satisfaire.

Pour plus d’informations, consultez l’intégralité du communiqué de presse.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.