Commission européenne : qui à sa tête et quelles priorités?

L’allemande Ursula Von der Leyen, a été élue présidente de la Commission européenne, le 16 juillet 2019 par le Parlement européen avec 383 voix pour, 323 contre, 22 abstentions et 1 bulletin nul. C’est le Conseil européen (chefs d’état et de gouvernement) qui l’avait nommée à ce poste début juin.48298861821_b7720c1ea8_m

Qui est Ursula Von der Leyen?

Qualifiée comme “dauphine” d’Angela Merkel, Ursula Von der Leyen a occupé de hautes fonctions au sein du gouvernement allemand: Ministre de la Famille, Ministre du Travail et des affaires sociales et dernièrement Ministre des Armées. Mère de sept enfants, elle est à l’origine du “salaire parental”.

Quelles sont ses priorités pour l’Europe?

  1. Elle veut mettre l’accent sur l’écologie et la lutte contre le changement climatique. Elle souhaite faire de l’Europe le premier continent neutre en émissions de CO2 d’ici 2050. Elle souhaite ainsi réduire les émissions de CO2 de 55% d’ici 2030 et non de 50%. Elle compte proposer un “Green Deal” et créer une banque du climat. Elle envisage également de créer un fonds de transition énergétique qui viennent en aide aux régions et personnes les plus affectées et vulnérables.
  2. Elle souhaite réconcilier l’économie et le social au sein de ce marché commun. Elle propose notamment à ce qu’un salaire minimum soit instauré au niveau européen et souhaite s’appuyer sur les syndicats pour qu’il conçoive un salaire minimum suivant le secteur d’activité et la région.
  3. Elle compte faire respecter l’état de droit et proposera un nouveau mécanisme pour s’assurer que celui-ci soit respecté.
  4. Elle va proposer un nouveau pacte pour la migration et l’asile et souhaite relancer la réforme de la procédure de Dublin.
  5. Elle souhaite instaurer la majorité qualifiée au Conseil européen pour les questions relatives à la politique étrangère (aujourd’hui l’unanimité est nécessaire).
  6. Enfin, elle souhaite rapprocher l’Europe de ces citoyens. Elle souhaite notamment que le Parlement européen puisse proposer de nouvelles législations (droit d’initiative dont seule la Commission européenne bénéficie aujourd’hui).

Enfin, elle compte bien s’assurer que l’égalité homme-femme soit respectée au sein du collège de commissaires.

Retrouvez l’intégralité du discours et de ses propositions ici

Quelles seront les prochaines étapes?

Maintenant que la présidente de la Commission européenne a été élue, il reste à désigner les 26 autres commissaires qui composeront tous ensemble le “Collège de commissaires”. Chaque Etat membre de l’UE soumet un candidat issu de son pays, la répartition des porte-feuilles se fait après négociations entre les différents états membres. Les candidats choisis par les Etats membres sont ensuite soumis à une approbation par le Parlement européen, c’est à dire que chaque candidat potentiel au poste de commissaire européen est auditionné par le Parlement européen. Si les députés européens estiment qu’un ou plusieurs commissaires européens ne sont pas à la hauteur, il le signale à la présidence et aux chefs d’état et de gouvernement, qui doivent alors proposer un nouveau candidat. Celui-ci ou ceux-ci sont également auditionnés par le Parlement européen. Enfin, le collège des commissaires doit être approuvé collectivement par un vote unique du Parlement lors la session plénière de mi-octobre.

Quand est-ce que cette nouvelle Commission entrera en fonction?

Elle entrera en fonction le 1er novembre 2019.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.