La nouvelle Commission d’Ursula von der Leyen approuvée par le Parlement européen

C’était lors de la dernière session du Parlement européen, qui s’est déroulée du 27 au 29 novembre 2019, que les députés européens ont approuvé (avec 461 voix pour, 157 voix contre et 89 abstentions) la nouvelle équipe de commissaires européens présidée par Ursula von der Leyen.

La nouvelle équipe a pris ses fonctions le 1er décembre 2019, avec un mois de retard par rapport au calendrier initial, ceci en raison du rejet de trois commissaires européens par les eurodéputés dont la candidate Française Sylvie Goulard (Marché intérieur, numérique, industrie et défense), le candidat hongrois László Trócsányi (Elargissement) et la candidate roumaine Rovana Plumb (Transports). Leur candidature a été rejetée le 30 septembre par la commission juridique du Parlement européen, en raison de risques de conflits d’intérêts. Les candidats au poste de commissaire européen avaient dû se soumettre ces derniers mois à des auditions devant les députés européens.

Quelle est la composition de cette nouvelle équipe?

Elle est presque paritaire, avec 12 femmes et 15 hommes! Et c’est la première Commission européenne présidée par une femme.

Quelle est la particularité de cette nouvelle commission?

Elle ne compte pas de commissaire européen britannique, le gouvernement britannique ayant refusé d’en envoyer un. Cette situation a d’ailleurs conduit au lancement d’une procédure d’infraction contre le pays de la part de l’UE. Néanmoins, cette situation n’a pas empêché l’entrée en fonction de la nouvelle Commission.

Qui est le commissaire français?

Il s’agit de Thierry Breton, ancien ministre des Finances et ancien PDG du groupe Athos. En charge d’un large portefeuille, Thierry Breton a pour mission de faire de l’Union européenne un marché numérique et technologique « uni et souverain », incluant les technologies les plus récentes comme l’IA, la blockchain ou la 5G, avec un accent mis sur la sécurité.

Thierry Breton travaille sous la direction de la vice-présidente exécutive pour l’Europe numérique, Margrethe Vestager. Il est assisté par une nouvelle Direction générale pour l’industrie de la défense et l’espace, ainsi que par la Direction générale aux réseaux de communication, au contenu et aux technologies, et la Direction générale du marché intérieur, de l’industrie, de l’entrepreneuriat et des PME.

Quelles sont les priorités de cette nouvelle commission européenne?

Les priorités de la nouvelle commission européenne visent à répondre aux défis auxquels l’UE est actuellement confrontée et s’articulent autour de 6 priorités clefs. La nouvelle commission se veut ambitieuse en ce qui concerne le climat et la lutte contre le changement climatique avec notamment un « Green New Deal », un Pacte Vert qui devrait être présenté prochainement. Une autre priorité pour cette commission est l’économie au service des personnes, l’objectif étant de stimuler l’économie sans remettre en cause l’acquis social, renforcé par le socle européen des droits sociaux. L’Europe se veut aussi ambitieuse côté numérique avec une forte volonté de développer la souveraineté européenne dans le numérique (intelligence artificielle, cyber-sécurité, développement de la fibre optique). Promouvoir le mode de vie européen avec un nouveau Pacte sur la Migration et l’Asile et l’élargissement des compétences du parquet européen (notamment dans la lutte contre la fraude et le renforcement de la lutte contre le terrorisme dans les territoires transfrontaliers) est aussi un axe de travail important de cette commission. Enfin, l’Europe dans le monde, et la mise en oeuvre d’accords de commerce équitables sont également à l’ordre du jour. Sans oublier, la démocratie européenne, avec le lancement d’une conférence annuelle sur l’avenir de l’Europe qui sera lancée au printemps 2020.

Pour plus d’informations sur les commissaires européens, rendez-vous sur le site de Toute l’Europe

Découvrez l’infographie du collège de commissaires réalisée par Toute l’Europe

Pour des informations sur les priorités politiques de la nouvelle Commission, visitez le site de la Commission européenne (document en anglais)



Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.