Retour sur le Conseil européen du 23 avril

Les dirigeants de l’UE se sont réunis par vidéoconférence, le 23 avril pour un Conseil européen (la quatrième depuis le confinement). Ils sont parvenus à s’accorder sur plusieurs mesures: des aides économiques à destination des entreprises et des travailleurs, un fonds de relance et une feuille de route commune pour la levée des mesures de confinement. Des mesures (très) attendues par les Européens alors qu’il s’agira pour l’Union de faire face à la pire récession de son histoire.

  • Aides à destination des entreprises et des travailleurs

Ils ont approuvé le train de mesures convenu par l’Eurogroupe (ministre de l’économie et des finances de la zone euro). Cet ensemble de mesures se compose de trois filets de sécurité pour les travailleurs, pour les entreprises et pour les États membres, à hauteur de 540 milliards d’euros. Jusqu’à 240 milliards d’euros de prêts du Mécanisme européen de stabilité (MES), un fonds de garantie de 200 milliards d’euros pour les entreprises et jusqu’à 100 milliards pour soutenir le chômage partiel.

  • Fonds de relance

Les dirigeants ont également chargé la Commission de présenter d’urgence une proposition relative à un fonds pour la relance. « Ce fonds devra avoir une envergure suffisante et viser les secteurs et zones géographiques européens les plus touchés », a déclaré Charles Michel.

Un bémol toutefois comme le rapporte euractiv.fr « les États membres sont désormais divisés sur fonctionnement du fonds de relance : devra-t-il mettre les ressources à disposition via des prêts, ou via des subventions afin d’éviter une augmentation massive des niveaux de dette ». Ces divergences pourraient compromettre l’adoption rapide du plan que chaque gouvernement espère obtenir.

  • Feuille de route commune européenne pour la levée des mesures

Les chefs d’État ou de gouvernement ont accueilli avec satisfaction la feuille de route européenne pour la levée des mesures visant à contenir la propagation de la COVID-19, présentée par le président du Conseil européen, Charles Michel et la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen, le 15 avril.

Comme le rapporte le président du Conseil européen, Charles Michel, les Chefs d’Etat et de gouvernement se sont engagés à « se coordonner dans toute la mesure possible pour assurer une levée progressive et ordonnée des restrictions ».

  • Feuille de route commune pour la relance

Ils se sont félicités de la feuille de route commune pour la relance, qui définit quatre grands domaines d’action: le marché unique, des efforts d’investissement de grande envergure, l’action de l’UE au niveau international et une meilleure gouvernance. La feuille de route énonce également des principes importants tels que la solidarité, la cohésion et la convergence.

Pour plus d’informations, rendez-vous ici

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.