Le Portugal annonce vouloir sortir du charbon en 2021

La compagnie d’électricité portugaise EDP a annoncé sa décision de fermer la centrale à charbon de 1296 MW de Sines en juillet de l’année dernière, faisant avancer la fermeture de deux ans – de 2023 à 2021.

Les plans initiaux d’EDP étaient de fermer Sines en 2030. La centrale a été mise hors service le 14 janvier à minuit, laissant donc le pays avec une seule et dernière centrale au charbon toujours en activité. La fermeture de cette centrale, dénommée Pego, est déjà prévue en novembre de cette année.

Raisons politiques et décision de fermetures anticipées

Le Portugal assure actuellement la présidence du Conseil de l’Union européenne, depuis le 1er janvier 2021 et ce jusqu’à juillet, laissant place à la Slovénie. Dans cette lancée le Portugal a fait une annonce fort de fermeture de sa dernière centrale de charbon.

Objectifs environnementaux de l’UE

La décision de sortir du charbon fait partie de la stratégie zéro carbone du groupe et a été prise dans un contexte où la production d’énergie dépend de plus en plus de sources renouvelables. Dans un communiqué la compagnie d’électricité a fait savoir que la décision d’accélérer l’élimination du charbon est une conséquence naturelle de ce processus de transition énergétique, conformément aux objectifs européens de neutralité carbone de 2050 et au plan national énergie et climat du pays, qui tente de mettre l’accent sur les énergies renouvelables.

Les mines de charbon au niveau européen

À la suite de cette dernière fermeture, le Portugal deviendra le quatrième pays d’Europe à éliminer complètement le charbon dans la production d’électricité, sur les traces de la Belgique qui a ouvert la voie en 2016 et de l’Autriche ainsi que la Suède (2020), selon Europe Beyond Coal, une ONG environnementale.

Si vous voulez en apprendre plus lisez l’article d’Euractiv à ce sujet.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.