Projets européens en Lorraine : La médiathèque intercommunale et troisième lieu de « La Boussole »

Les Centres d’Information EUROPE DIRECT de Lorraine partent régulièrement à la rencontre des porteurs de projets européens du territoire. En plus de notre brochure Trait d’Union européenne, nous vous proposons maintenant de les découvrir en interview et en infographie ! Aujourd’hui, direction Saint-Dié-Des-Vosges pour en savoir plus sur la médiathèque intercommunale, le projet La Boussole, co-financée par l’Union européenne.

Interview avec la Communauté d’Agglomération de Saint-Dié-des-Vosges

  • Comment l’idée de créer une médiathèque communale est venue ? Ce projet répondait-il à une demande du territoire ?

Le projet est parti du besoin d’avoir une médiathèque renouvelée, puisque la Médiathèque Victor Hugo date de 1966 et n’est plus du tout en phase avec les attentes, les usages, les technologies. Le bâtiment avait beaucoup vieilli et les conditions de conservation de nos documents patrimoniaux étaient indignes. Et il y a eu une visite de l’inspection générale des bibliothèques, l’IGB, en 2014 qui a prescrit la construction d’une nouvelle médiathèque qui réponde aux usages en vigueur aujourd’hui et qui offre d’autres conditions de conservation et de valorisation du patrimoine. En même temps en 2014, une nouvelle équipe municipale arrive, avec un axe politique très tourné vers la culture et les bibliothèques. Ce projet est donc la rencontre entre une politique publique axée sur la culture comme moyen de (re)valoriser le territoire et une demande particulière de l’IGB.

  • Quand vous évoquez les politiques publiques, de quelle échelle s’agit-il ?

A l’époque il s’agissait de Communauté de communes, la Communauté d’agglomération n’existait pas. Mais très vite nous avons su que cette médiathèque aurait une dimension intercommunale. Même si le projet a été initié par la mairie, le projet était bien celui d’une médiathèque intercommunale, couplé avec l’office de tourisme et donc d’en faire un pôle culturel et touristique intercommunal.

  • Et en ce qui concerne le lieu ? Quel est son histoire ?

Il s’agit d’une réhabilitation très complexe de trois bâtiments administratifs (chambre de commerce, tribunal d’instance et poste de police et une cour intérieure ouvrant sur la rue). Cela fait partie d’un ensemble architectural labelisé « Patrimoine du 20e siècle ». Les bâtiments devenaient des friches, l’objectif était de pas les perdre et de les valoriser. La localisation est idéale, le bâtiment se trouvant en centre-ville, face à la mairie.

  • Pouvez-vous me parler des échéances du projet ? Quand est-ce qu’il a commencé ? Où ça en est maintenant ?

Les travaux de désamiantage ont commencé en novembre 2018, les travaux en mars 2019, et nous sommes censés ouvrir à la rentrée 2022.

  • Qu’est ce qui est innovant dans ce projet ? Dans quelle mesure cette médiathèque est-elle à l’avant-garde ?

Tout d’abord les aspects numériques. Avant il existait des points d’accès à internet libre mais sans médiation. A la Boussole nous aurons un véritable service de médiation numérique qui sera parfois ouvert pour du co-working également. Nous avons classiquement des livres, des CD et des DVD mais nous avons largement ouvert le domaine des collections. Il sera ainsi possible d’emprunter des jeux vidéo, des disques vinyles et même des partitions et des instruments de musique ! Un des axes dominants de cette médiathèque est celui de l’apprentissage et à cette fin nous travaillons en partenariat avec le conservatoire sur les apprentissages musicaux en pratique amateur notamment. De la même façon, sur la question des apprentissages, la médiathèque mettra à disposition de nombreuses méthodes de langues et un “laboratoire des langues”. Par ailleurs nous avons tout un catalogue de ressources en ligne et une mise en avant importante du patrimoine écrit. Nous serons ouverts le dimanche avec un axe particulier sur les familles et un axe d’animation autour des jeux de société, notamment en hiver.

  • Qui a déclenché et porté le projet ? Qui a fait les démarches en termes de financement par exemple ?

C’est la Communauté d’agglomération de Saint-Dié-des-Vosges qui a fait le démarchage. Nous avons instruit les principaux dossiers, notamment auprès de la DRAC (Direction Régionale des Affaires Culturelles) et du Conseil départemental. Le budget total du projet est de 12 millions d’euros en tout. Le plus grand financeur c’est la DRAC avec un financement de 5,14 millions d’euros, le Conseil Département avec une subvention de 1,1 million d’euros, la Région avec 1 million, de nouveau la Région Grand Est dans le cadre de Climaxion avec 134.500 euros, une subvention Massif des Vosges à hauteur de 800.000 euros et pour finir donc le financement européen FEDER à hauteur de 1,23 million d’euros. Evidemment nous avons des fonds propres, les subventions couvrent environ 69% du budget total, le reste est complété par la Communauté d’agglomération.

  • Comment avez-vous eu connaissance de l’opportunité de financement européen ?  

C’est le service de la Communauté d’agglomération appui aux territoires qui était chargé de prospecter sur les financements. C’est un collègue de travail qui est venu nous voir et dire « on pourrait faire un dossier FEDER ». Et nous nous sommes lancés !

  • Comment se sont passées les démarches ?

Nous attaquons la troisième année avec FEDER, et ce n’est pas ce qu’il y a de plus simple. La constitution du dossier se fait en plusieurs étapes pour savoir si nous étions éligible, pour constituer le pré-dossier puis le vrai dossier. Nous avons une personne qui a travaillé dessus quelques semaines, c’est une ingénierie, il faut s’y connaître un minimum.  

  • Quelles difficultés avez-vous connu avec la demande FEDER ?

C’est vrai que la demande FEDER a demandé du temps car il faut beaucoup argumenter et le dossier est administratif. On ne peut pas reprocher à FEDER d’être rigoureux, il y a un travail important de vérification budgétaires et des justificatifs. Après voilà, cela nous a permis d’obtenir un financement non négligeable de plus d’un 1 million d’euros !


Infographie du projet lorrain la Boussole – la médiathèque intercommunale

Si vous souhaitez avoir plus d’information sur les fonds européens ou si vous voulez vous même monter votre dossier, n’hésitez pas à vous renseignez sur les sites l’Europe s’engage et/ou à nous contacter !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.