Nouvelles interdictions de substances chimiques dans les cosmétiques

La Commission européenne a décidé d’interdire le 29 octobre dernier, l’utilisation de 23 substances chimiques cancérogènes, mutagènes ou toxiques (CMR) pour la reproduction dans les produits cosmétiques, en raison de leurs effets graves et à long terme sur la santé.

Qu’est-ce que cela signifie concrètement ?

Grâce à cette interdiction, qui sera applicable à partir du 1er mars 2022, les produits cosmétiques utilisés quotidiennement par les Européens seront plus sûrs, quel que soit le pays de l’UE où ils sont achetés et qu’ils aient été fabriqués dans l’UE ou importés car tout produit qui entre sur le marché européen doit respecter les normes européennes.

Dans quel cadre s’inscrit cette nouvelle interdiction ?

Il s’agit du quatrième règlement qui restreint ou interdit l’utilisation de substances CMR dans les produits cosmétiques. La décision d’interdiction a été prise après consultation du comité scientifique pour la sécurité des consommateurs et d’autres parties intéressées.

Comment l’UE agit-elle de manière globale pour améliorer la santé ?

Au fil des années, l’UE a considérablement réduit l’exposition des citoyens à des produits chimiques nocifs et la Commission européenne réfléchit en permanence à la manière de renforcer encore davantage la protection des consommateurs à la lumière des nouvelles avancées techniques et scientifiques.

Copyright: Fond photo créé par valeria_aksakova – fr.freepik.com

Source: Commission européenne

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.