Ukraine : l’UE approuve un quatrième train de mesures restrictives à l’encontre de la Russie

La Commission européenne salue l’accord intervenu aujourd’hui au Conseil en vue de l’adoption d’un quatrième train de mesures restrictives à l’encontre de la Russie, en réponse à son agression brutale contre l’Ukraine et sa population. Ces sanctions contribueront à accroître la pression économique sur le Kremlin et à saper sa capacité à financer son invasion de l’Ukraine. Elles ont été élaborées de manière coordonnée avec nos partenaires internationaux, dont notamment les États-Unis.

Les mesures convenues sont les suivantes :

  1. une interdiction totale de toute transaction avec certaines entreprises publiques russes dans différents secteurs du complexe militaro-industriel du Kremlin ;
  1. un embargo de l’UE sur les importations de produits sidérurgiques faisant actuellement l’objet de mesures de sauvegarde de l’UE, correspondant à environ 3,3 milliards d’euros de pertes de recettes d’exportation pour la Russie – l’augmentation des quotas d’importation sera distribuée à d’autres pays tiers à titre de compensation ;
  1. une interdiction de grande ampleur des nouveaux investissements dans le secteur de l’énergie russe, avec des exceptions limitées pour l’énergie nucléaire civile et le transport de certains produits énergétiques vers l’UE ;
  1. une interdiction européenne d’exporter des produits de luxe (voitures de luxe, bijoux, etc.) afin d’atteindre directement les élites russes ;
  1. en outre, la liste des personnes et entités sanctionnées a été étendue pour y inclure davantage d’oligarques et de membres de l’élite économique liés au Kremlin, ainsi que des entreprises actives dans les domaines militaire et de la défense, qui apportent un soutien logistique et matériel à l’invasion ; et de nouvelles listes d’acteurs opérant dans la désinformation sont établies ;
  1. une interdiction de la notation de la Russie et des entreprises russes par les agences de notation de crédit de l’UE et la fourniture de services de notation à des clients russes, ce qui restreindra encore davantage leur accès aux marchés financiers de l’UE.

Source: Communiqué de presse

Copyright photo: European Union, 2022

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.