Ouverture des négociations d’adhésion avec la Macédoine du Nord et l’Albanie

Après de longues années d’attente, l’Union européenne a décidé d’ouvrir, mardi 19 juillet, les négociations d’adhésion avec la Macédoine du Nord et l’Albanie. La Macédoine du Nord avait déposé sa demande d’adhésion le 24 mars 2004 tandis que la demande d’adhésion de l’Albanie remonte au 28 avril 2009.

Cette décision fait suite à la décision du Conseil du 25 mars 2020 d’ouvrir des négociations d’adhésion, qui a été approuvée par les membres du Conseil européen le 26 mars 2020, ainsi qu’à l’approbation par le Conseil, le 18 juillet 2022, du cadre pour les négociations d’adhésion avec la Macédoine du Nord, conformément à la méthodologie révisée en matière d’élargissement.

Comme le précise les communiqués de presse, “la Macédoine du Nord et l’Albanie sont déjà des partenaires proches de l’UE dans le cadre du processus de stabilisation et d’association pour les Balkans occidentaux. L’UE et la Macédoine du Nord et l’Albanie ont fait preuve de solidarité pendant la pandémie de COVID-19, ainsi que face à l’agression militaire injustifiée et non provoquée de la Russie contre l’Ukraine et à ses répercussions sur l’ensemble du continent européen. Comme l’avait fait le Conseil le 14 décembre 2021, la délégation de l’UE a salué la détermination constante de la Macédoine du Nord et de l’Albanie à faire progresser le programme de réformes européen et à produire des résultats concrets et soutenus.

Il est également précisé: “L’UE s’est également vivement félicitée du fait que la Macédoine du Nord et l’Albanie se soient pleinement alignées sur les décisions et déclarations adoptées dans le cadre de la politique étrangère et de sécurité commune de l’UE et a encouragé ces pays à continuer de le faire“.

Une fois que les pays candidats à l’adhésion obtiennent officiellement le statut de “candidats à l’adhésion” (et ne sont plus considérés comme des “candidats potentiels à l’adhésion” comme le sont actuellement la Bosnie-Herzégovine ou le Kosovo) s’ouvrent alors les négociations et la mise en place de réformes permettant d’intégrer “l’acquis communautaire” (c’est à dire la législation européenne) dans leur législation nationale. Cet acquis communautaire se détaille en 35 chapitres qui couvrent différents domaines: les droits fondamentaux, le respect des droits de l’homme, l’état de droit et aussi les domaines d’intervention de l’UE. La Macédoine du Nord et l’Albanie s’engagent alors dans un nouveau processus qui va certainement durer plusieurs années avant de pouvoir enfin faire partis de l’Union européenne.

Plus d’informations:

Communiqué de presse du Conseil de l’UE sur l’adhésion de l’Albanie

Communiqué de presse du Conseil de l’UE sur l’adhésion de la Macédoine du Nord

Site officiel de la Commission européenne – processus d’élargissement

Crédits photo: European Union, 2022

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.