Projets européens en Lorraine: : l’éducation et le numérique avec le projet PLANETE

Vos deux centres EUROPE DIRECT de Lorraine partent tous les mois à la rencontre des porteurs de projets européens du territoire. En décembre, nous avons rencontré la cheffe du projet « PLANETE » mené par l’Académie de Nancy-Metz sur l’éducation et le numérique.

Découvrez l’interview de l’association

Nous rencontrons aujourd’hui Alexandra BILLON, chef de projet recherche appliquée et numérique au rectorat de la région académique Grand Est et de l’académie de Nancy-Metz.

  • Pouvez-vous nous décrire le projet “PLANETE” en quelques mots ?

PLANETE, Projet Lorrain Ambition Numérique en Territoires pour l’Education, est un projet de l’académie de Nancy-Metz, co-financé par le FEDER (Fonds européens de développement régional), afin de développer et améliorer l’éducation au numérique et avec le numérique.

Le projet comporte trois axes : installer une culture du numérique dans les territoires périphériques, ruraux ou défavorisés, accompagner la recherche en e-éducation, et développer une plateforme de ressources numériques intelligente afin de répondre aux besoins des professeurs.

Depuis 2019, il est porté par un service du rectorat, la DANE (Délégation Académique au Numérique Educatif), porteur opérationnel pédagogique du projet, et le GIP-FTLV (Groupement d’Intérêt Public “Formation tout au long de la vie”), porteur financier dépendant de la Délégation Académique à la Formation Professionnelle Initiale et Continue du rectorat. Au cours de l’année 2022, la DANE est devenue un site d’un service de région académique, la DRANE du Grand Est.

  • Quel est l’objectif du projet ?

Nous poursuivons trois objectifs principaux :

  • soutenir la recherche dans le domaine du numérique éducatif et faciliter le transfert de connaissance entre la recherche et l’enseignement : c’est l’objet notamment de notre incubateur académique ;
  • doter des établissements scolaires de laboratoires numériques, irrigant les réseaux des établissements et des écoles proches ;
  • créer un portail de ressources du numérique éducatif accessible sur internet : LUNE.

En particulier, le projet PLANETE vise en priorité les établissements éloignés du numérique, tant en ce qui concerne les outils que l’accès à l’innovation, ou les partenaires présents à proximité… Il s’agit ainsi d’impulser et de renforcer des projets pédagogiques numériques dans ces territoires.

  • Comment l’idée de ce projet est-elle venue ?

L’idée initiale du projet a émergé en 2019 et vient de madame Christine François, Déléguée Académique au Numérique (DAN) de Nancy-Metz. A l’époque, la DANE était en train de terminer un certain nombre de projets en partenariat avec la recherche. En raison de cet ancrage local et de l’attention portée à des zones délaissées, le projet s’intégrait bien au projet académique L’École dans tous les territoires pour 2021-2025. C’est pourquoi il a bénéficié du soutien de Jean-Marc Huart, recteur de l’académie de juillet 2019 à juin 2022. Il a notamment appuyé et soutenu le projet auprès des chefs d’établissements scolaires et ainsi renforcé sa légitimité.

  • Qu’est-ce qu’on retrouve dans un laboratoire numérique ?

Chaque laboratoire est équipé d’outils pédagogiques et numériques sélectionnés pour répondre aux besoins de l’établissement et de son territoire. On y retrouve par exemple :

  • des casques de réalité virtuelle ;
  • des tablettes numériques ;
  • des jeux sérieux, numériques ou hybrides ;
  • des dalles tactiles et des outils de visioconférence ;
  • des robots et cartes programmables ;
  • des outils numériques, par exemple pour la découpe au laser, des brodeuses, etc. ;
  • des ordinateurs pour le traitement d’images et la vidéo.

Comment ces laboratoires numériques seront-ils utilisés par la suite ?

Les établissements et les écoles utilisateurs des laboratoires numériques sont invités à monter des projets éducatifs avec ces nouveaux outils et en fonction des besoins des élèves, avec des thématiques autres que le numérique. A Hartzviller (sud-est de la Moselle), par exemple, l’équipe pédagogique a créé une mini-entreprise de création d’objets en bois et s’est servi du laboratoire numérique pour les produire et les vendre. Ce projet a également permis de valoriser la place des filles dans les activités liées au numérique.

  • En matière de financement, quelle est la hauteur du financement de la Commission européenne ?

Le projet PLANETE bénéficie d’un soutien financier du Fonds européen de développement régional 2014-2021 à hauteur de 2,8 millions d’euros, sur un budget total de 4,8 millions d’euros.

  • Quelle a été la plus-value du financement européen ?

La contribution du FEDER a permis de financer de nombreuses actions et investissements dans le cadre du projet PLANETE. Dans l’axe “Recherche en e-éducation”, par exemple, il a permis le financement d’une thèse, le recrutement d’ingénieurs développeurs et de stagiaires ainsi que l’achat de matériel. La subvention FEDER a également soutenu la promotion et la participation du site de Nancy-Metz de la DRANE à des salons nationaux et internationaux sur le numérique pour le grand public ou pour l’éducation afin d’assurer une veille technologique : CES à Las Vegas, GITEX à Dubaï, Grand Est Numérique à Metz, Educatech à Paris, Ludovia. Un dernier exemple est l’organisation de colloques afin de faire comprendre les nouveaux outils numériques qui façonnent ou vont façonner le quotidien des élèves.

CONTACTS du porteur de projet

ALEXANDRA BILLON

Chef de projet recherche appliquée et numérique, projet PLANETE – Pôle incubateur : mission d’incubation des projets numériques, projets européens d’expérimentation et de recherche

PLANETE / Permanents

Rectorat de la Région académique Grand Est et de l’académie de Nancy-Metz

9 rue des Brice – Rond-point Marguerite-de-Lorraine – CS 30 013 – 54035 Nancy Cedex

Tél : 03 83 86 25 81 – Mobile : 06 21 76 62 91

www.ac-nancy-metz.fr

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.